En 1850, Nayríz était une ville agricole endormie de la province de Fars en Perse, où les gens cultivaient dattiers et grenadiers et vivaient une vie paisible. Mais il s’agissait d’une paix étouffante sans espérance, où l’avenir n’était rien d’autre que la perpétuation du passé. Le 27 mai 1850, le statu quo fut anéanti. Vaḥíd proclama le message du Báb du haut de la chaire de la mosquée de Jumih à Nayríz—et Nayríz ne sera plus jamais en mesure de retrouver son mode de vie d’antan. Elle avait été secouée dans les affres douloureuses de l’éveil.



Chaire d’où Vaḥíd proclama le message
du Báb à la population de Nayríz

L’Éveil : histoire de la foi bábíe et de la foi bahá’íe à Nayríz est une chronique, écrite par Dr. Hussein Ahdieh et Hillary Chapman, qui trouve son inspiration dans la naissance sanglante du mouvement bábí à Nayríz et dans son évolution pénible pour devenir la communauté bahá’íe de cette ville—une communauté qui implanta des bahá'ís dans six continents.



Le livre raconte les combats héroïques des bábís en 1850 et 1853 contre les forces écrasantes de l’empire perse et le traitement horrible des survivants. Il comprend une étude approfondie de la personnalité de Vaḥíd en tant que chef spirituel et militaire, et en tant que porteur d’un nouveau mode de vie qu’il proclame aux habitants de Nayríz. Il fournit aussi un récit détaillé des troubles de 1909, moins connus mais non moins dramatiques.

À côté des batailles, des escarmouches et des exécutions, L’Éveil met en lumière les épreuves quotidiennes et les triomphes occasionnels des bahá'ís de Nayríz et de leurs familles lorsqu’ils enduraient l’hostilité de leurs voisins musulmans.

Un des buts de Dr Ahdieh en écrivant L’Éveil était d’assurer que les premières générations de bábís et de bahá'ís et leurs sacrifices ne tombent pas dans l’oubli. Il s’agit d’une histoire qui explique comment des gens ordinaires se sont transformés en héros et en héroïnes par leur dévouement personnel et par le pouvoir de la Parole apportée par le Báb et par Bahá’u’lláh.


Tablette de Bahá’u’lláh à Khávar Sultán, épouse de Mullá Muhammad Shafí‘

La montagne de Bálá-Taram, endroit
où se déroula le soulèvement de 1853

Mausolée de Bibi Dokhtaran à Shíráz, où furent emprisonnés les femmes et les enfants bábís qui survécurent au soulèvement et à leur longue marche forcée en 1853

Tombes des martyrs bahá’ís morts lors des troubles de 1909
  To English Site

Disponible sur
Amazon!


Canada (Amazon.ca)

France (Amazon.fr)

USA (Amazon.com)

3-Minute Video
(En Anglais)


Video





Join us on Facebook

  Copyright © 2017, Hussein Ahdieh. Tous droits réservés.